Pédiatrie, périnatalité

17 Mars 2022

Pédiatrie, périnatalité

Chiropratique pédiatrique, périnatalité et femme enceinte

La clinique Chiropratique Grande-Allée offre l'analyse et les traitements adaptés pour toutes les personnes de la famille. Le diagnostic neuromusculo-squeletique des causes reliées aux problèmes de dysfonctionnement de santé chez les nourrissons, les enfants, et les femmes enceintes est très fréquent.

Les Dre Madeleine Picard et Dr Patrick Bergeron chiropraticiens peuvent aider une famille se retrouvant avec des problèmes de santé parfois difficiles pour tous.

Femmes Enceintes

‘’Est-ce qu'un traitement chiropratique est contre-indiqué si je suis enceinte?’’

Non, Il est même fortement conseillé de recevoir des soins chiropratiques lors de la grossesse. En effet, en plus de diminuer les douleurs au dos en raison du changement de posture de la femme enceinte, la chiropratique contribue à équilibrer le bassin afin de favoriser le retournement du bébé et le bon fonctionnement de l'accouchement. Naturellement, les trois premiers mois sont pris en considération avec des techniques différentes.

Plusieurs études ont démontré que les femmes enceintes qui consultent en chiropratique présentaient moins de malaises durant la grossesse et un temps de travail moins long.

 

Nourrissons et enfants

Maux d'oreilles

Le traitement chiropratique ne traite pas les infections aux oreilles communément appelé «otite». Par contre, le traitement aide parfois à soulager la douleur provenant de l’infection.

L’otite externe est une inflammation de la partie externe de l'oreille, c'est-à-dire une inflammation du conduit auditif externe A et de la peau qui le tapisse.
 

(Voir illustration ci-haut)

L'otite moyenne aiguë est une infection de l'oreille moyenne B. L'oreille moyenne se situe juste derrière le tympan. La trompe d'Eustache joue un rôle important. L'otite est fréquemment la conséquence d'un rhume accompagné de subluxation vertébrale. Dans le cas d’un infection tel qu’un rhume, la trompe d'Eustache C (qui relie l'oreille au nez) se bouche puis du liquide s'accumule et infecte alors l'oreille moyenne. 

Le chiropraticien aidera possiblement la souffrance de l’otite en traitant les subluxations vertébrales ainsi que les fascias autour de la région et par le drainage lymphatique local. Ceci peut aider à rétablir la fonction normale de la trompe d’Eustache et permettra dans certains cas de laisser couler l’accumulation de liquide dû à l’infection créant une diminution de la pression donc une diminution de la douleur aux oreilles.

 

Adolescentes et Adolescents

Dépistage de Scoliose

Pour une raison inconnue, les jeunes filles sont plus susceptibles de développer une scoliose que les garçons. Il y a peu d'informations sur la nature et les causes de la scoliose. On reconnaît cette déviation latérale de la colonne vertébrale à sa forme en «S».

Certaines scolioses progressent très rapidement en s'aggravant, entraînant des maux de dos et limitant le champ d’activités des personnes qui en sont atteintes.

Le dépistage précoce est nécessaire. Certaines scolioses peuvent passer d'une légère déviation latérale à une déviation plus sévère assez rapidement.

Selon la gravité de la scoliose, l'approche chiropratique variera selon la gravité de celle-ci.

Deux méthodes sont utilisées en plus de la radiographie afin de dépister une scoliose chez un enfant.

1. La première méthode : Regardez l'enfant bien droit, de dos, et le torse dénudé afin de vérifier si les oreilles, les épaules, les omoplates et les hanches sont d'une hauteur égale l'une par rapport à l'autre.

2. La deuxième méthode : Demander à l'enfant de se pencher vers l'avant en plaçant les deux mains paume à paume entre les deux genoux. Par la suite, on observe alors son dos et on compare les deux côtés. Si l'un des côtés ressort ou bien est soulevé plus que l'autre, cela signifie que la colonne vertébrale a subi une rotation souvent associée à la scoliose. 

Si on observe un certain déséquilibre, il y a un risque de scoliose et des examens plus approfondis seront alors faits pour confirmer le diagnostic ainsi que la source du problème. Une scoliose non prise en charge peut prédisposer aux futurs maux de dos.

La recherche scientifique, tant au point de vue médical que chiropratique, manque de données sur l'efficacité des différents traitements de la scoliose. Il est important de tenter de trouver la source structurelle ou fonctionnelle de la déviation. Est-ce causé par une faiblesse musculaire, une jambe plus courte, un accident, une blessure ou simplement congénital (de naissance) ou héréditaire. Pour les scolioses dites fonctionnelles, les résultats sont plus encourageants avec les traitements chiropratiques.

Par contre, en ajustant régulièrement des soins combinés avec un corset non-rigide et des exercices correctifs, l'approche chiropratique peut s’avèrer son efficacité en améliorant la symptomatologie.

 

Catégories: Chiropratique, Solutions aux douleurs, Périnatalité, Pédiatrique


Retour à la liste
Solutions aux douleurs